{ PROGRAMME 2017 }

Vendredi 15 Septembre 2017 – 19 h30
Concert au Château de Meung-sur-Loire

« Sonates à 4 de Purcell »
Ensemble Les Monts du Reuil

LE PROGRAMME
Deux ans après la mort du compositeur en 1697, sa veuve publie un nouveau volume de Ten sonnatas in Four Parts, parmi lesquelles la célèbre Golden Sonnata, qui est une chaconne plutôt qu’une véritable sonate, puisque édifiée sur une basse immuable. L’influence italienne, revendiquée dans la préface au premier volume par Purcell lui-même, s’allie au style de tradition anglaise des fantaisies pour faire de ces sonates des créations typiquement « purcelliennes », car si elles adoptent la forme de la sonate d’Eglise telle que la pratiquait Corelli, Purcell ajoute au climat noble et serein du musicien italien ce que son contemporain Roger North qualifiait de « l’air anglais des sonates de Purcell », caractérisé surtout par l’emploi expressif du chromatisme et une harmonie aux inflexions inattendues qui touchent directement le coeur.
Nanie Bridgman


LES ARTISTES
Violon – Valérie Robert
Violon – Patricia Bonnefoy
Violoncelle – Pauline Warnier
Clavecin – Hélène Clerc-Murgier


LA PRODUCTION
Ensemble Les Monts du Reuil


LES SONATES À QUATRE
Malgré une durée de vie courte, Purcell laisse une oeuvre impressionnante qui comporte 1 opéra, 5 « pseudo-opéra », 53 musiques en scène, 25 odes, 10 cantates, 68 anthems…

C’est pour la viole qu’il écrit ses premiers chefs d’œuvre. Les Twelve Sonnatas of three parts marquent un nouveau point de départ dans sa création. En 1697, soit deux ans après la mort du compositeur, sa veuve, devant le succès remporté par ces sonates, publiera Ten Sonnatas in four parts. Ces pièces se caractérisent par l’emploi excessif du chromatisme et une harmonie inattendue et touchante.


PROGRAMME DETAILLE

Trois compositeurs, trois époques, trois explorations… pour un seul embarquement : levons l’ancre et partons pour un voyage au cœur de l’écriture chambriste des compositeurs anglais les plus emblématiques de leur temps. Une traversée auditive dans le Londres de jadis, entre Renaissance et Baroque, qui nous plonge dans la richesse musicale anglaise : tantôt bercés par les sonorités de l’âge d’or de l’ère élisabéthaine, tantôt happés par le génie d’un homme qui a su assimiler le patrimoine national et transcender les influences françaises et italiennes, nous naviguons sur les bords de la Tamise, dans une promenade qui met à l’honneur cordes frottées et cordes pincées. Au programme, un magnifique et entêtant ground d’Henry Purcell se mêle à une pavane de William Byrd, dont l’apparente stabilité et tranquillité débouche sur un foisonnement rythmique et une virtuosité qui résonne avec la sonate pour violoncelle de Stephen Paxton. La complexité et diversité des sonates à quatre de Purcell émaillent çà et là cette croisière qui nous dévoile plus de deux cent cinquante ans d’histoire.

Sonate à quatre n°3 en la mineur : grave – largo – adagio – canzone – « gigue » – Grave – Henry Purcell (1659-1695)

Pavane Lacrymae de Dowland pour clavecin William Bird (1543-1623)

Sonate à quatre n°5 en sol mineur  – canzone- largo- adagio-presto-allegro-adagio – Henry Purcell

Ground en mi min pour clavecin et extrait de l’ode à la Sainte-Cécile – Henry Purcell

Sonate à quatre n°1 en si mineur : Adagio-Canzona (allegro) Largo – Vivace – Henry Purcell

Greensleeves – Divisions sur le thème (XVIe siècle)

Sonate à quatre n°6 en sol mineurHenry Purcell

 


LES MONTS DU REUIL
Direction artistique Hélène Clerc-Murgier et Pauline Warnier

Il existe dans l’histoire de la musique et de la littérature française des œuvres enthousiasmantes et encore inédites : Hélène Clerc-Murgier et Pauline Warnier les dénichent en arpentant le vaste grenier de l’art lyrique.

En 2007, alors qu’elles jouent dans les plus grands orchestres baroques européens, elles créent les Monts du Reuil, un projet artistique unique : découvrir ces partitions et livrets, les éditer, les mettre en scène, les enregistrer, les offrir aux spectateurs, les amener partout…

Elles sont vite rejointes par des artistes et des chercheurs passionnés. L’ensemble les Monts du Reuil est aujourd’hui soutenu par de grandes maisons d’Opéra comme Reims et Metz, par la Bibliothèque nationale de France, les éditions Buissonnières, le label Les Belles Ecouteuses

Tous les spectacles des Monts du Reuil sont en français : le texte, qu’il soit chanté ou parlé, alterne avec des musiques légères et délicates, dans des mises en scène qui font la part belle au burlesque et à la poésie.

L’ensemble Les Monts du Reuil est en résidence à l’Opéra de Reims. Il est soutenu par la DRAC, la région Grand-Est et le conseil départemental de la Marne. Il bénéficie du mécénat de la Fondation Orange.

L’ensemble Les Monts du Reuil est invité à la Bibliothèque nationale de France, l’Opéra Comique, l’Opéra de Tours, la salle Pleyel et l’Opéra de Metz. Il se produit au Festival Jean de La Fontaine, Festival baroque de Pontoise, Musique en Bessin, Embaroquement immédiat, La Chabotterie, Sinfonia en Périgord, Les Flâneries musicales de Reims…

L’ensemble Les Monts du Reuil collabore avec le dramaturge Pierre Daubigny, le chorégraphe Juan Kruz Dias de Garaio Esnaola, les compositeurs Emmanuel Clerc, Carol Robinson.

L’ensemble les Monts du Reuil a accompagné le chœur Accentus (direction Laurence Equilbey) pour l’enregistrement de Transcriptions 2 (label Naïve). Il s’est associé au Jeune Chœur de Paris pour une création de José Montalvo, aux Maîtrises de Notre-Dame de Paris et de Notre-Dame de Reims.


Site web


En savoir +

Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés