{ AUX PORTES DE CHAMBORD… LE CHATEAU DE MEUNG-SUR-LOIRE… }



{ ENSEMBLE JOSEPH HEL – 26 SEPTEMBRE 2019 }

à l‘occasion des Journées du Patrimoine, les Amis du château de Meung vous convient à un concert de soutien exceptionnel pour le sauvetage du Pavillon de Musique.
La recette des entrées sera intégralement consacrée aux travaux de restauration du Pavillon.

W. A. Mozart, Divertimento en mi bémol majeur, K 563

Le jeudi 26 SEPTEMBRE 2019, 19h30

I Allegro, II Adagio, III Menuetto : Allegro ; Trio, IV Andante, V Menuetto : Allegretto ; Trio 1 ; Trio 2, VI Allegro.

ENSEMBLE JOSEPH HEL
Julien Churin, violon
Cédric Lebonnois, alto
Geneviève Koerver, violoncelle

Durée : 60 mn


L’Ensemble Joseph Hel invite à découvrir ou à redécouvrir ce monument du répertoire musical de la fin du XVIIIème siècle. Le trio à cordes K563 de Mozart est une œuvre à vivre : une véritable expérience esthétique et un voyage initiatique, tant pour l’auditeur que pour l’interprète.

Le trio à cordes est une formation pour laquelle le répertoire est assez restreint, comparativement à celui du quatuor à cordes ou du trio à clavier dont l’équilibre dans la structure harmonique de la superposition des différents instruments est plus confortable, tant pour le compositeur que pour les interprètes. Néanmoins, le Divertimento de Mozart occupe une place particulière dans le répertoire de la musique de chambre par sa splendeur, sa forme originale et sa longueur inégalée.

On peut imaginer un lien entre le chemin emprunté par le compositeur au travers de la réalisation de la partition et le voyage que parcourent les interprètes et les auditeurs lors du concert. Il est bien question d’un voyage de l’âme. En effet, le Divertimento de Mozart est l’œuvre de musique de chambre la plus longue qui ait été écrite. Elle est une expérience particulière tant pour les auditeurs que pour ses interprètes car elle nous promène d’atmosphères tantôt joyeuses, tantôt légères, notamment dans les mouvements de danse, à des caractères tantôt simples et tantôt d’une profondeur infinie. C’est par une forme légère que Mozart aborde un sujet des plus sérieux puisqu’il s’agit d’une commande de son ami et frère de loge, Johan Michael Puchberg. Il serait donc peut-être question d’une représentation de la découverte de la Franc-maçonnerie ? Dans ce cas le voyage de l’âme est réellement un enjeu principal de la pièce. Les quatre premières notes, un accord descendant de mi bémol majeur, joué à l’unisson par les trois instruments nous plongerait alors dans le temple où se dévoile par les mesures qui suivent un monde de connaissances et de philosophie, de découverte. Le voyage commence…

Dans la positivité et la joie des mouvements lents on peut lire l’amour fraternel et la paix de l’âme qui s’obscurcit et se complexifie par les artifices de l’écriture – tensions harmoniques, méandres chromatiques, complexification du discours contrapuntique et mode mineur – dans le développement, au moment de la confutatio. Mais nous retrouvons la sérénité dès le retour du thème à chaque réexposition. C’est entre autre avec l’Andante sous la forme de thème et variation que l’on peut observer l’inventivité sans limites et le génie de Mozart. Le thème, d’une simplicité déconcertante se transforme au fil des variations nous entrainant toujours plus loin dans le périple de cette œuvre. Chacun peut y voir son voyage, ses souvenirs, ses instants de bonheur, ses peines, ses doutes, sa sérénité et éprouver par la longueur de l’œuvre une réelle sensation d’avoir traversé quelque chose, peut-être le temps.

Geneviève Koerver
ENSEMBLE JOSEPH HEL
Juillet 2019


Tarifs :

Plein tarif : 12,00 € – Tarif réduit : 10,00 € (Demandeurs d’emploi et étudiants jusqu’à 25 ans).
Réservations en ligne


ENSEMBLE JOSEPH HEL

Julien Chruin, Cédric Lebonnois et Geneviève Koerver fondent en 2011 le Trio à cordes Joseph Hel avec lequel ils parcourent le répertoire écrit pour cette formation en donnant des concerts et en menant des actions de médiation culturelle, principalement en région parisienne et en Normandie.

En  juillet 2017, la formation évolue. Les musiciens fondent l’Ensemble Joseph Hel dont l’objet est de promouvoir la musique et les arts en général en proposant, par la transversalité entre les disciplines,  des projets qui favorisent l’émergence d’une esthétique nouvelle du concert.

Les musiciens de l’ensemble sont issus des plus prestigieuses institutions européennes (CNSM de Paris, Royal College de Londres, Guildhall School of Music and Drama de Londres), et participent aux concerts d’orchestres et ensembles de renoms à rayonnement international tels que l’Opéra de Paris, l’Orchestre de Paris, l’Ensemble Matheus, Le Concert de la Loge, Le cercle de l’harmonie.

L’ambition de l’Ensemble Joseph Hel est de proposer des projets artistiques innovants. Ils sont portés par le désir de chacun d’offrir des concerts au plus haut niveau en mutualisant les idées et les talents : les musiciens de l’ensemble mettent au profit d’un projet collectif l’excellence des parcours individuels de chacun.

L’ensemble est implanté en région Centre-Val de Loire depuis 2015. Il est soutenu par la DRAC Centre-Val de Loire au titre de l’aide au projet pour sa création « LACRIMAE ».

Site web : https://lacrimae.triojosephhel.fr